Comment s'organiser pour rechercher un emploi ?

Vous êtes en poste et vous souhaitez en changer ?

Vous arrivez en fin de contrat ?

Vous êtes pour la première fois sur le marché du travail ?

Vous finissez vos études ?

Vous avez un emploi et vous vous dites qu'il vaut mieux rester réactif ?


  Pour toutes ces raisons vous êtes en veille, en recherche d'emploi.

Comment vous y prendre ? Comment être prêt ?

Voici quelques conseils pour bien s'organiser, et donc être plus tranquille dans votre tête !

Vous avez peut-être remarqué que les tennismen sont toujours entrain de sautiller même quand la balle n’est pas de leur côté… c’est pour être plus réactif, et que les muscles soient déjà en mouvement quand ils vont les solliciter… ils seront d’avantage prêts à répondre  que s’ils attendent immobiles…

 

La recherche d’emploi peut également être considérée comme un sport (voire un sport de haut niveau, selon comment vous la pratiquez…)

 

Tout d’abord il vous faut déterminer le ou les emplois qui vous intéressent. En effet, à notre époque, les choses ont évoluées et on ne garde pas forcément le même poste, la même fonction ou le même style d’emploi trop longtemps. Par conséquent, autant être clair dans sa tête et savoir vers où on a envie d’aller. Puis viens ensuite le moment de se poser la question : vers où mes compétences et mes savoirs me permettent d’aller. Cela sera peut être l’occasion de se remotiver vers des formations complémentaires…

 

Quand vous vous êtes décidé vers deux ou trois postes qui vous attirent, il vous faut vous trouver les sources qui vont vous aider à trouver des annonces ou des recruteurs dans ces domaines.

Bien entendu, les sources vont dépendre du type d’emploi que vous recherchez. Si vous cherchez un emploi de cadre ou de profession libérale, inutile de trop vous attarder sur les annonces gratuites. Celles-ci ne serviront que de complément lorsque vous cherchez un emploi de commercial (type force de vente itinérante ou vendeur grande distribution) sur une région géographique extrêmement précise, ou encore dans le secteur de l’aide au particulier. Dans tous les autres cas, abstenez-vous.

logo-pole-emploi.gif

Il vous reste aussi le Pôle Emploi…. Qu’il faut consulter, assurément, mais qui n’est pas la seule solution ni la solution idéale (je me suis amusée à faire une requête très précise sur le Vaucluse, et on me propose régulièrement des postes à La Réunion ou à plus de 600 km de la cible… sur des emplois qui demandent des compétences techniques que je n’ai pas…).

 

Pour les emplois de cadres, vous avez bien entendu tout le réseau APEC (l’Association pour l’emploi des cadres).

Si vous êtes fan des « petites annonces » vous trouverez des propositions d’un niveau plus élevé que dans les « gratuits », dans des magazines généralistes comme l’EXPRESS ou dans des quotidiens comme LE FIGARO.

 

Mais dans l’absolue, je vous conseille vivement de connaître les magazines spécialisés liés au métier dans lequel vous recherchez un poste. Ils auront des propositions ciblées et beaucoup plus adaptées. Toutes les branches de métier ont leur propre magazine, renseignez-vous auprès des chambres de métier, par exemple.

Je rappelle que rechercher un emploi c’est avant tout s’intéresser à ce secteur d’activité

 

Au hasard de vos lectures et de vos rencontres, vous découvrirez également des noms d’entreprises ou de personnes en postes… Envoyez des candidatures spontanées !!!!

Ce sont elles qui permettent en général de trouver les postes les plus intéressants. Bien entendu, comme vous pouvez le lire dans un de nos « posts » précédents, vous n’envoyez de lettre de motivation qu’une fois que vous avez déterminez avec précision le nom et la fonction de votre interlocuteur cible !!!!

 

Sachez que même si l’entreprise n’est pas en recrutement actif, si elle reçoit un C.V. qui l’attire elle le conservera pour une recherche ultérieure. C’est ainsi qu’un jour où un de nos clients rencontrait un D.R.H. pour lui proposer des solutions de gestion de patrimoine, celui-ci s’est retourné, a pris une pile de dossier, en a sorti le troisième du dessus, …. Et c’était le C.V. que notre client lui avait envoyé un an auparavant, et que le DRH avait consciencieusement conservé… inutile de vous dire que notre client a été bluffé et était particulièrement fier !!!

 

Bien entendu, votre C.V. doit être réactualisé régulièrement (si comme moi vous notez les âges de vos enfants, il faut les changer tous les ans, lol), les dates, les postes occupés, etc…

Je vous propose même d’avoir plusieurs C.V. en fonction de l’emploi que vous ciblez… en effet, les compétences que vous mettrez en avant ne seront pas forcément les mêmes selon les types de clientèle ou le domaine d’activité, par exemple. Certains de mes clients ont des C.V. de commerciaux ou de formateurs en matières commerciales selon la destination…

 

Mais si vous pouvez proposer le même curriculum vitae à plusieurs recruteurs, il n’en est absolument pas de même pour les lettres de motivation : vous devez vous appliquer à faire une lettre de motivation particulière à chaque fois. Vous verrez qu’avec l’habitude (ou de l’aide) la rédaction se fera plus facile…

 

Pourquoi une lettre de motivation différente à chaque fois ? Pour vous « obliger » à vous renseigner sur le recrutement et l’organisation que vous visez. Pour que dans la lettre, puis dans l’entretien qui suivra, vous montriez que  vous vous êtes intéressé à votre interlocuteur.

 

De quoi les gens aiment-ils que vous leur parliez ?

Une seule réponse : d’eux-mêmes !!!!

 

Mais ceci est un autre débat !

 

La suite au prochain numéro…

Sachez que CBE Market peut vous aider à rédiger vos lettres de motivation et à vous mettre en valeur dans vos C.V. Contactez-nous ! Nous vous offrons gratuitement le premier entretien d’analyse. (voir conditions)

 

Bonjour chez vous