La vente, un beau métier

Publié le par CBE Market

Non, la vente n'est pas un métier poubelle !!!

 

Un grand cri du coeur, aujourd'hui...

 

Après avoir fait du "dur" toute la journée, en prospection client, je voudrais crier (non, pas Aline, pfft...) mon ras le bol de ce fourre-tout dans lequel "on" met tous ces jeunes qui n'ont rien à y faire...

(jeunes et moins jeunes, aujourd'hui, car ça fait un moment que ça dure)

 

Non, la vente n'est pas le métier vers lequel on doit se diriger quand on ne peut rien faire de mieux !!!

 

Certes, la vente ce sont des techniques qui s'enseignent, et donc qui s'apprennent...

Mais c'est aussi du talent, un don, et un bonheur !!!

 

Et tout le monde n'est pas capable d'en faire un métier, et encore moins d'y prendre plaisir !!! Or par les temps qui courrent, où la famille s'effritte, où les années passent (nous en vivons de plus en plus, autant y prendre goût !), où on va bosser plus longtemps (et oui, il faut commencer à s'y faire), etc... le travail est ce qui nous reste de plus stable, finalement !

 

Oui, on peut changer de métier en cours de route, heureusement...

Oui, on va changer d'entreprise et de "patron", et plus d'une fois, dans notre vie...

 

Mais pourquoi s'engager dans une voie par dépit ???

 

La vente, le commercial, c'est un métier magnifique !!!

On y fait de nouvelles rencontres tous les jours.

On apprend tous les jours.

On sait écouter l'autre.

On joue en permanence.

Négocier est un art, un art de vivre, un plaisir, un jeu.

Nous prenons des risques, contrôlés.

Il y a de l'art de la guerre, attaque, défense, le tout dans un objectif de gagnant-gagnant.

On amène l'autre à faire des choix, pour lui. On le guide.

On découvre le plaisir de convaincre, de se battre pour atteindre un objectif.

On est à la fois le sang frais de l'entreprise, et les veines et artères dans lequel ce sang circule.

Sans les commerciaux, point d'entreprise.

Les vendeurs font vivre les entreprises et les autres salariés.

Une équipe de vendeurs est très difficile à gérer, comme une Formule 1 est difficile à manier, avec ce que cela apporte de griserie...

La vente est à la fois un métier de solitaire (on est seul face au client) et d'équipe (on fait gagner l'entreprise).

C'est aussi l'art de savoir se renouveler.

On travaille dans l'éphémère, il faut tous les jours y retourner pour recommencer.

Et en même temps on construit petit à petit, une pierre après l'autre, dans la fidélisation de clients qui vont parfois vous suivre d'entreprise en entreprise, de métier en métier...

C'est gagner la confiance de l'autre, et lui prouver qu'il a raison d'avoir confiance en nous.

C'est mettre un masque, qu'on se fabrique soi-même.

C'est laisser au vestiaire ses propres soucis et se fondre dans la vie des autres pour les soulager et leur apporter ce dont ils ont besoin (même si souvent ils ne le savent pas).

C'est être professionnel.

C'est être dynamique.

C'est être motivé. C'est être motivant.

C'est sans cesse rebondir.

Ne pas vivre l'ennui du quotidien identique au jour précédent, identique au jour suivant.

C'est programmer, organiser.

C'est savoir vivre l'instant présent.

C'est savoir profiter de chaque moment.

 

C'est ce que l'on appelle : le bonheur.

 

Donc, s'il vous plaît, à tous ceux qui s'engagent dans les métiers de la vente, allez-y uniquement si vous avez le sourire et l'envie... sinon faites autre chose, et laissez la place à ceux qui veulent faire correctement leur métier. Ne dénaturez pas par votre manque d'envie, l'image de ce métier si beau, si vieux et si jeune à la fois.

 

Vendeurs-heureux.jpg

 

Bonjour chez vous !

Commenter cet article