La première impression est-elle la bonne ?

Publié le par CBE Market

Nous connaissons tous des proverbes, citations qui concernent l’apparence, le sentiment que l’on peut « imposer » ou communiquer à l’autre.

« On n’a jamais deux fois l’occasion de faire bonne impression », avec son opposé « l’habit ne fait pas le moine »…

Beaucoup de stagiaires en communication ont entendu parler des « 5 premières fois » :

5 premières secondes

5 premiers pas

5 premiers mots

Lorsque vous rencontrez un individu, l’impression qu’il se fera de vous dépendra des quelques premiers instants de contacts : la façon que vous avez de tendre la main (ou la joue), la force que vous mettez dans la poignée de main, votre tenue vestimentaire, votre maquillage (ou non maquillage), votre rasage (ou non rasage), votre coiffure, votre regard (ou fuite), votre odeur (trop, pas assez…), les premiers mots, vos premiers échanges, l’heure d’arrivée…

En recrutement, on est souvent dans cette situation de « première rencontre », et les conséquences sont cruciales…

En cas de rendez-vous prévu, nous avons la chance d’être prévenu que la rencontre va avoir lieu, il n’y a donc aucune justification à ne pas s’y être préparé !!!

Les lieux auront été repérés au préalable (la veille ou quelques jours plus tôt, histoire de ne pas se faire remarquer), la durée de transport calculée, et l’horaire du rendez-vous sera respecté. Il est de bon ton d’arriver pile à l’heure : si vous arrivez trop tôt, cela peut faire penser que vous n’avez rien d’autre à faire, et arriver en retard est une des pires incorrections qui soit. Un de mes professeurs disait « vous devez prévoir l’imprévisible ! ». Si malgré tous vos préparatifs, vous aviez un empêchement, compte tenu du parc de téléphonie mobile en France aujourd’hui, vous devez être en mesure de prévenir de la durée de votre retard, demander si cela ne perturbe pas l’emploi du temps de votre interlocuteur, et éventuellement repositionner l’entretien à une heure ou date ultérieure en faisant vos excuses pour les inconvénients occasionnés. (Attention aux excuses, point trop n’en faut non plus, il ne s’agit pas de nettoyer le parterre !!!)

Lors de la préparation de l’entretien, il vous faudra vous renseigner sur l’entreprise, et l’individu que vous allez rencontrer. Grâce à Internet vous pourrez certainement dénicher des informations qui pourront faire la différence le jour « J ».

Se renseigner sur l’autre c’est bien, il faut aussi préparer sa propre présentation. Les recruteurs laissent souvent la parole aux demandeurs pour démarrer. A vous de vous interroger sur les 3 ou 5 informations que vous voulez que votre interlocuteur retienne de vous. Il vous faudra les préparer et vous entraîner à les dire sans avoir l’air de réciter et pour être sûr de ne rien oublier.

Le choix de la tenue demandera une certaine préparation. Il n’y a pas une tenue idéale, mais des tenues en fonction du poste recherché et de l’entreprise ciblée (d’où la nécessité de s’être renseigné avant !). Attention, ici aussi « le trop est l’ennemi du bien »… attention de ne pas tomber dans les excès ou dans le déguisement. Mes stagiaires ont souvent râlé du fait que je leur demandais pendant toute la durée de leur formation (2 ans pour les BTS) d’être en tenue professionnelle une fois par quinzaine.  Mais cela les obligeait à s’entraîner à marcher avec des escarpins à talons et en jupes pour les filles et à porter costard et cravate pour les garçons. Ainsi, ils étaient prêts le jour de leur examen ou pour un entretien, pouvaient rester concentrés sur leur texte et leur présentation, et n’étaient pas « coincés » dans leur costume (ce qui se voit et fait très mauvais effet). Finalement, ils m’ont souvent rapporté avoir souri en voyant leurs compagnons d’infortune être plus concentrés sur leur « mal-aux-pieds-dans-ces-cochonneries-de-chaussures-neuves » que sur leur oraux…

 A tous ceux qui tiennent au look « djeun-recolorisé-trouilloté-et-rapiécé » je rappelle que c’est en effet un look idéal dans certains métiers, mais est-ce le poste qu’ils recherchent ??? Si oui, tout va bien… Attention ! Ne vous méprenez pas sur mes propos !... Le but d’adopter une tenue « passe-partout » n’est autre que d’attirer l’attention de votre recruteur uniquement sur vos compétences et ne pas laisser son esprit vagabonder sur un look, une allure quel qu’il/elle soit…. Je dis toujours que quand on a fait ses preuves on peut ensuite s’habiller et agir comme bon nous semble ! Mais on n’en est pas là ! IL VOUS FAUT D’ABORD FAIRE VOS PREUVES !!!!! (et obtenir le poste !)

Comme il ne faut pas abuser des bonnes choses, je vous propose de remettre la suite de cet exposé à la prochaine fois (demain ?) pour vous laisser digérer toutes ces infos...

Bonjour chez vous, donc...

Passez une bonne journée, découvrez plein de nouveaux visages, et à bientôt !

Pensez aussi à laisser quelque message, pour nous faire part de vos "premières fois"...

 

Publié dans Recherche d'emploi

Commenter cet article